Aujourd’hui faire des économies est devenu une réalité pour des millions de personnes. Et pour en faire, la société se révèle de plus en plus imaginative et collaborative. Entre colocation, le covoiturage et le coworking, un vent de « Co » souffle sur terre. Un nouveau service arrive quand à lui en mer, la Co-navigation.   Les « Co » ne sont pas des phénomènes nouveaux mais leur démocratisation est réelle, on ne peut plus les considérer comme un effet de mode. Là, il ne s’agit plus de partager les frais pour un appartement, une perceuse, une tondeuse, un lieu de travail, ni une voiture mais un bateau. Une solution de transport collaborative qui devrait satisfaire un grand nombre de plaisancier cherchant à diminuer leur frais. La plaisance est une passion qui concerne plus de neuf millions de français, cependant elle accumule des difficultés que les propriétaires de bateaux seront heureux de partager. Tout d’abord la Co-navigation est un moyen simple et chaleureux pour les amoureux de la mer, ayant ou non leur permis d’assouvir leurs envies de sorties en mer. Que ce soit pour (re) découvrir des coins magiques de sa région, ou pour une sortie-pêche par exemple. Dans le même esprit, c’est pour le propriétaire de bateau, un moyen de partager sa passion. C’est aussi une réalité économique du fait tout d’abord du prix assez conséquent d’achat d’un bateau pour un particulier. On peut compter en moyenne 100 000€. Mais il y a aussi le souci d’obtenir une place dans un port qui est de plus en plus difficile. Enfin, l’entretien d’un bateau est onéreux, généralement au moins 10% du prix d’achat. La Co-navigation est avant tout un service collaboratif convivial. Tout comme les autres « Co », c’est un moyen de rencontrer de rencontres, d’échanges et de partage. Nous ne pouvons alors qu’inviter les férus de voile à rejoindre la communauté Share My Sea.

PARTAGER
Téléchargez l’application
apple store google play
/* */