Il est important d’adapter sa tenue vestimentaire en fonction de ce que l’on fait en mer. Il est évident, que l’on ne va pas s’habiller de la même manière avec un temps différent ou que l’on soit un régatier ou pêcheur. Éclairage sur les différentes tenues adaptées à chaque situation.

Il existe pour s’habiller lors d’une sortie en mer, « le principe des trois couches ».

Il est nécessaire de rester au sec et au chaud lors d’une sortie en mer, que ce soit sur un voilier ou sur un bateau à moteur. Il faut se munir de vêtements respirants. Les trois couches sont cohérentes par rapport au fait d’évacuer la transpiration, de se protéger du vent et de la pluie que ce soit en été ou en hiver.

Ce principe commence par une première couche, une sous-couche exactement. Elle est appelée sous-vêtement technique dans le monde du nautisme. Elle a pour rôle de dégager du corps, l’humidité vers l’extérieur pour rester au sec. Cette tenue doit être confortable, car elle est à même la peau.

La seconde est la couche intermédiaire. Sa mission principale est de limiter et d’éviter une trop importante déperdition de chaleur. En effet, l’air est un excellent isolant naturel. Il faut alors choisir un vêtement qui a un fort pouvoir isolant. C’est le cas par exemple de certaines polaires.

Enfin la dernière couche, dite « extérieure », doit permettre deux choses principalement. Cette épaisseur doit être imperméable pour se protéger du vent et de la pluie. Cependant et c’est important. Elle doit laisser passer la transpiration. Et c’est sur ce point-là que la différence entre les vestes se fait. Il existe deux différents types de vestes : La Softshell et le Ciré du Marin.

Le choix de son habillement ne s’arrête bien évidemment pas là. Vous devez choisir aussi soigneusement votre salopette. De la même manière, votre haut vous protège du froid, du vent et de la pluie. Donc imperméabilité, respirabilité, sécurité et confort sont les mots d’ordre pour ces deux éléments.

Ou encore ses bottes, sa montre, sa frontale, ses lunettes ou son couteau.

Le couteau est important et difficile à choisir. Il existe trois principaux types de couteaux marins. Vous avez l’opinel, le couteau pliant et le couteau à lame fixe. Les deux premiers sont verrouillables, que ce soit en position fermée ou ouverte. Cela évite le risque de se couper. Quand vous avez fait votre choix, deux critères sont encore à regarder. Plusieurs formes existent, la forme courbonnaise, ou la lame à pointe relevée. Puis il y a la qualité de la lame en elle-même. Il est évident que les lames 1er prix sont moins tranchantes et donc moins durables. Pour faire simple, pour le choix de votre couteau, vous devez vous référer au fait qu’il soit fiable.

 

PARTAGER
Téléchargez l’application
apple store google play
/* */