Mal de mer, comment l’éviter ? Quelles solutions ? 

Le mal de mer est connu de nombreuses personnes qui ont mis le pied sur une embarcation. Cette pathologie touche aussi bien les marins confirmés que les navigants épisodiques. Les effets peuvent être réguliers ou occasionnels et c’est ce qui rend ce mal difficile à prévoir. Ils se signalent par de simples vertiges, des vomissements, voire des malaises pour certains. Être malade est lié à un problème d’équilibre de l’oreille interne. Vous avez peut-être déjà entendu parler de la loi des quatre « F » (Froid, Faim, Frousse, Fatigue) comme les facteurs de l’apparition du mal de mer. Mais ce ne sont pas les seuls.

Nous allons vous soumettre quelques conseils pour éviter que vos traversées et vos croisières se transforment en cauchemars. Il faut tout d’abord éviter de se mettre dans un état d’anxiété et de stress, car cela va favoriser voire accentuer votre mal de mer. Il faut donc pour éviter ça, respirer doucement et s’installer calmement sur le bateau. Vous devez être à un endroit qui est aéré. Il ne faut pas non plus être en hyper ventilation.

Vous avez sûrement déjà entendu qu’en voiture, il fallait regarder la route pour éviter d’être malade. C’est aussi le cas sur un bateau où il faut fixer l’horizon. Cela peut permettre aux personnes sensibles d’éviter une mauvaise traversée. Certaines actions sont à bannir quand nous sommes en mer. Le fait de fumer, boire de l’alcool et de lire va réveiller voire aggraver votre mal de mer. En revanche, il est important de s’hydrater correctement. Buvez par petite gorgée de l’eau ou des boissons à base de fruits. Le fait de lire ou de jouer aux jeux vidéo n’est pas du tout recommandé non plus.

Le fait d’être reposé pendant une traversée est nécessaire. Si vous ne l’êtes pas et que vous n’avez pas le choix, faites des micros siestes d’une grosse dizaine de minutes sur le bateau. Le fait de s’occuper l’esprit est aussi primordial pour éviter d’abandonner le corps au bon vouloir de la mer avec ses vagues, son vent, etc.. Vous pouvez alors vous mettre à la barre ou faire d’autres actions utiles. Il est enfin important d’adapter son alimentation lorsque vous prenez la mer. Mangez léger pour éviter d’avoir faim, car cette sensation de faim peut accentuer vos soucis. Si ces conseils ne suffisent pas, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant afin de vaincre et soigner ce mal de mer et ses symptômes, des remèdes et des traitements existent, y compris pour l’enfant : 

  • Médicaments en cachets efficaces contre le mal de mer (ex. Nautamine) ;
  • Bracelet anti mal de mer ;
  • Patch pour lutter contre le mal de mer ;
  • Homéopathie destinée à lutter contre le mal de mer ;
  • Et même des lunettes anti mal de mer, nous ne les avons pas testées  ! 

PARTAGER
Téléchargez l’application
apple store google play
/* */