Acheter un bateau n’est pas un acte anodin pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que c’est une certaine somme que l’on met sur la table lors d’une acquisition de ce type de bien, il faut alors être sûr que cette somme est justifiée. Vous devez aussi vous assurer que votre bateau soit aux normes de sécurité. Si vous suivez ces conseils, vous pourrez être rassuré concernant votre bateau. Il existe trois phases importantes.

Avant de rencontrer le propriétaire et son bateau, vous allez tout d’abord avoir un entretien avec lui. Le plus souvent par téléphone, voire par mail. Cette étape est essentielle pour récupérer le maximum d’informations possibles. Vous devez à ce moment-là, vérifier à travers différentes questions que le bateau proposé est bien celui que vous recherchez.

Vous avez sûrement vu le bateau à vendre sur une annonce, si certaines informations n’ont pas été précisées ou données, n’hésitez pas à les poser. Par exemple le modèle exact, le numéro de série, l’année, la motorisation, etc..

Lors de cet entretien, vous devez poser des questions bien précises, approfondies sur l’état du bateau, son vécu, les raisons de la vente, l’utilisation du bateau, l’entretien du bateau ou sur d’éventuels accidents qu’il a pu subir.

Vous allez avec ces entretiens

Puis, vous devez prendre un rendez-vous avec le propriétaire du bateau. Il est important d’avoir des connaissances techniques précises lors de ce rendez-vous. Si vous n’en avez pas, demandez à une personne compétente de vous accompagner.

Vous devez d’abord vérifier la structure de l’embarcation que ce soit la coque ou le pont. Vous devez chercher des défauts comme des éraflures, des fissures, des éléments de la structure qui ont été réparés, les traces de rouille. Mais aussi à l’intérieur (varangues, lisses, planchers, épouille. ), en essayant de regarder si des éléments viennent d’être changés ou modifiés. Les éléments que vous pourrez relever vous donneront une idée précise de la vétusté et de l’usage qui en a été fait. Vérifiez aussi, le fonctionnement de chaque appareil électrique.

Vient ensuite, l’examen de la motorisation du bateau. Avec la vérification du moteur à froid, le liquide de refroidissement, d’éventuelles fuites au niveau de l’huile moteur ou inverseur, mais aussi les durites qui ne doivent pas être craquelées et enfin les courroies moteur, les silentblocs.

À l’extérieur du bateau, analysez l’état de l’arbre d’hélice, la blague hydrofuge, les anodes et bien évidemment l’hélice en elle même.

Il est aussi important de jeter un coup d’oeil sur la plomberie du bateau sur tous les circuits avec notamment l’état de la batterie.

Dernier examen, l’essai du bateau en mer. Lors du démarrage du moteur à froid, vérifiez qu’une fumée excessive ne s’échappe pas, cela indique qu’un moteur est mal réglé ou très ancien. Le fait de démarrer à froid va permettre (peut-être) de faire ressortir des soucis qui disparaissent lorsque le moteur est chaud. Ces défauts peuvent se traduire par des bruits, de la fumée ou des vibrations.

Quand vous allumez le moteur à froid, il doit mettre moins de 5 secondes à démarrer. Les témoins doivent s’allumer, vérifier notamment celui de l’huile et le témoin de charge de batteries.

Pour le moteur, à chaud bien évidemment, vérifiez les performances en naviguant à vive allure. Notez et vérifiez ce que vous entendez, ce que vous voyez, ce que vous ressentez. Puis, coupez le contact et redémarrez à chaud.

Pour le gréement, vérifiez les oscars, le gréement dormant, le gréement courant, l’enrouleur et les voiles si vous en avez bien évidemment. Vous devez rechercher les fissures, l’étanchéité, l’usure l’état général de chaque élément.

Pour terminer, vérifiez les panneaux et hublots de pont, notamment l’étanchéité et la fixation des charnières. N’oubliez pas non plus les balcons et chandeliers, les winches, les rails d’écoute, le pouliage et sa probables corrosion..

Si vous notez de nombreux défauts, et qu’ils sont réparables, vous pouvez bien évidemment négocier avec le vendeur. Deux solutions, une diminution du prix de vente ou une remise en état.

À vous de jouer.

PARTAGER
Téléchargez l’application
apple store google play
/* */