78 jours, 5 heures, 33 minutes et 52 secondes. Voilà le temps d’Armel Le Cléac’h lors de son dernier Vendée Globe en 2013, où il finit deuxième, trois heures après François Gabard, le vainqueur. Deuxième des deux dernières éditions du tour du monde en solitaire, sans escale, sans assistance, il vise encore plus haut. Le skipper Banque Populaire s’attaque le 6 novembre à son troisième Vendée Globe, avec un seul objectif : finir enfin premier de ce tour du monde !

Jeudi 29 septembre, le restaurant « Aux Voiles », situé à Paris dans le 17ème et qui dispose d’un cadre dédié au Yachting et aux événements nautiques, a accueilli plusieurs participants pour la présentation du Team Maxi Solo Banque Populaire IX autour d’Armel Le Cléac’h.

Plymouth > Lorient 19>20/08/2015Armel Le-Cleac-h, Erwan Tabarly Photo / Vincent Curutchet / Banque Populaire
Plymouth > Lorient 19>20/08/2015Armel Le-Cleac-h, Erwan Tabarly Photo / Vincent Curutchet / Banque Populaire
Plymouth > Lorient 19>20/08/2015Armel Le-Cleac-h, Erwan Tabarly Photo / Vincent Curutchet / Banque Populaire

Le Vendée Globe, départ le 6 novembre 2016.

Partir des Sables d’Olonne, c’est réaliser le tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance, d’Ouest en Est, par les trois grands caps de Bonne Espérance, Leeuwin et Horn et revenir aux Sables d’Olonne… Le succès du Vendée Globe tient en partie à la simplicité de son concept, compréhensible par le plus grand nombre, mais ce sont surtout les aventures extraordinaires des marins qui fascinent le public. Depuis sa création en 1989, le Vendée Globe a forgé sa légende d’édition en édition. L’histoire de l’épreuve a été marquée par des joies, des exploits, mais aussi des peines et des drames. La course est organisée tous les quatre ans, comme les Jeux Olympiques ou la Coupe du Monde de Football. Le prochain départ sera donné le 6 novembre prochain.

La Banque Populaire et le nautisme.

Depuis plus de 27 ans, Banque Populaire accompagne les marins français et le développement de la voile en France. En tant qu’armateur et compétiteur, elle s’illustre sur toutes les mers du globe en armant des voiliers de courses océaniques à l’image du Maxi Banque Populaire V, détenteur du Trophée Jules Verne et de quinze records océaniques, de Banque Populaire VII vainqueur de la Route du Rhum ou du Monocoque Banque Populaire VIII skippé par Armel Le Cléac’h, récent vainqueur de The Transat. Partenaire majeur de la Fédération Française de Voile, Banque Populaire est aussi un partenaire engagé pour le rayonnement de la voile française, accompagne le développement des clubs et écoles de voile et soutient l’Equipe de France depuis 16 ans. Son action est relayée et démultipliée dans la proximité par les Banques Populaires régionales auprès des athlètes comme des structures. Avec le groupe BPCE, dont elle fait partie, Banque Populaire a également accompagné les mouvements olympiques de Rio 2016, grâce à son partenariat avec le Comité National Olympique et Sportif Français. Mécène de l’Association Eric Tabarly, elle est reconnue comme l’un des principaux soutiens institutionnels pour le développement de ce sport et pour la préservation du patrimoine français. Cette stratégie originale fait de la Banque de la Voile un acteur impliqué dans toutes les dimensions de la voile, de l’initiation en club à la compétition au plus haut niveau et ce, sur l’ensemble du territoire français.

Plymouth > Lorient 19>20/08/2015Armel Le-Cleac-h, Erwan Tabarly Photo / Vincent Curutchet / Banque Populaire
Plymouth > Lorient 19>20/08/2015Armel Le-Cleac-h, Erwan Tabarly Photo / Vincent Curutchet / Banque Populaire
150416- Entrainement en solo au large Lorient pour le monocoque 60 pieds IMOCA Banque Populaire VIII, Skipper, Armel Le Cléac'h.

PARTAGER
Téléchargez l’application
apple store google play